Égyptienne

La typographie égyptienne se distingue des garaldes et des didones par son empattement rectangulaire.



Catégories :

Imprimerie - Typographie - Classification (typographie)

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Clarendon est une police d'écriture de typographie égyptienne (à empattement... L'antiquité égyptienne est représentée par quatre timbres.... (source : encyclo.voila)
  • ... aussi à de graves ennuis avec la police, et au risque, ..... son fauteuil : «La femme égyptienne est faible, elle peut tomber malade des ... (source : doc.rero)
La police Clarendon a eu un grand succès aux États-Unis au XIXe siècle.

La typographie égyptienne (aussi nommée famille des mécanes) se distingue des garaldes et des didones par son empattement rectangulaire.

C'est une police à sérif typique du goût anglais de la première moitié du XIXe siècle. Sous sa variante Clarendon majuscule, elle est actuellement fréquemment associée au folklore du Far West et des westerns (voir ci-contre).

Se rattachent à la catégorie des égyptiennes les fontes :

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : clarendon - égyptienne - police - xix - courier -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89gyptienne_(typographie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu