Espace typographique

Une espace, est, en typographie, un caractère spécifique qui permet d'insérer un espace blanc dans le texte. L'espace sert le plus fréquemment de séparateur de mots.



Catégories :

Imprimerie - Typographie - Ponctuation

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... (remarquez qu'il n'y a pas de point après le «à», car cet élément n'est pas abrégé).... En effet, l'espace typographique est … féminin !... (source : zcorrecteurs)
  • ... Taper un espace manuellement avant les deux- points n'est pas une... bel et bien cet espace entre les guillemets typographiques français et ... (source : mail-archive)
  • ... Et oui, un espace avant les 2 points... après aussi, .... D'ailleurs, tant qu'on y est : cher JPTK, l'espace typographique est aussi féminin..... bouquin sur les règles de typo de l'imprimerie nationale je crois... (source : forums.macgeneration)

Ponctuation

Accolades  ( { })  · Parenthèses  (  ( ) )  
Chevrons  ( <>)  · Crochets  ( [ ])  
Guillemets  ( «» ou “ ”)  
Apostrophe  ( 'ou')  · Virgule  ( , )  
Barre oblique  ( /), inversée  ( \)  
Espace  (  )  · Point médian  ( ·)  
Espace insécable  (  )  
Point  ( . )  · Points de suspension  ( …)  
Point-virgule  ( ;)  · Deux-points  ( :)  
Point d'exclamation  ( !), d'interrogation  ( ?)  
Trait d'union  ( -)  · Tiret  ( –)

Ponctuation non standard

Point exclarrogatif  ( ‽)
Point d'ironie  ( Point d’ironie, image miroir du point d'interrogation)  

Diacritique

Accent aigu  ( ´), double  (  ̋ )  
Accent grave  ( `), double  (  ̏ )
Accent circonflexe  ( ˆ)  · Hatchek  ( ˇ)  
Barre inscrite  ( -)  · Brève  ( ˘)  
Cédille  ( ¸)  · Macron  ( ˉ)  · Ogonek  ( ˛)  
Corne  (  ̛ )  · Crochet en chef  (  ̉)  
Point souscrit  ( ?), suscrit  ( ˙)  
Rond en chef  ( ˚)  · Tilde  ( ∼)  
Tréma  ( ¨)  · Umlaut  ( ˝)

Symbole typographique

Arrobase  ( @)  · Esperluette  ( &)  
Astérisque  ( *)  · Astérisme  ( ⁂)  
Barre verticale  ( | ou ¦)  
Cœur floral  (??)  
Croisillon  ( #)  · Numéro  ( №)  
Copyright  ( ©)   Marque  ( ®)   
Degré  ( °)  · Celsius  ( ℃)  
Prime : minute,  seconde et tierce  ( ′ ″ ‴)  
Obèle  ( † et ‡)  · Paragraphe  ( §)  
Donc  ( ∴)  · Parce que  ( ∵)  
Pied-de-mouche  ( )  · Puce  ( •)   
Tiret bas  ( _)  

Symbole mathématique

Plus et moins  ( + −)  · Plus ou moins  ( ±)  
Multiplié  ( ×)  · Divisé  ( ÷)  · Égal  ( = ≠)  
Pour cent  ( %)  · Pour mille  ( ‰ )
Carré  ( ²)  · Cube  ( ³)  · Micro  ( µ)

Autres symboles

Symboles typographiques japonais
Symboles monétaires

Une espace[1], [2] est , en typographie, un caractère spécifique qui permet d'insérer un espace blanc dans le texte. L'espace sert le plus fréquemment de séparateur de mots.

Sens du mot espace au masculin et féminin

Le mot espace est féminin pour désigner le caractère, c'est-à-dire l'élément physique, caractère en plomb ou électronique (suite de bits) [1], [2] et masculin dans les autres cas, comme pour l'œil, c'est-à-dire l'empreinte visuelle laissée par le caractère (sur une feuille, un écran…) ou comme pour l'espace avant (ou après) un paragraphe, l'espace autour d'une illustration, l'espace disponible sur une page… L'emploi d'un féminin pour ce mot résulte d'un archaïsme. En effet, en ancien français et en moyen français ce mot, au sens d'«intervalle», avait les deux genres[3], [4]. On peut cependant comprendre ce féminin de la sorte, on dit : «une voyelle», «une consonne» pour «une lettre voyelle», «une lettre consonne». Mais on aurait pu faciliter «un caractère espace».

Autres sens

Au masculin, le terme espace peut désigner exactement la surface vide autour du dessin d'une lettre (la somme des surfaces vides horizontales entre deux lettres consécutives se nomme alors l'approche, celle-ci pouvant même être négative ou nulle, avec certaines lettres telles que Œ ou Æ ou encore VA), ou encore la surface inutilisée dans une page. La chasse ou avance correspond aussi à l'espace total pris horizontalement par un caractère, c'est-à-dire l'approche réservée à droite ainsi qu'à gauche et l'empreinte visible.

Utilisation

L'espace sert le plus fréquemment de séparateur de mots, rôle qui, dans l'épigraphie occidentale, pouvait être tenu par un point médian (par exemple : «Ceci·est·un·exemple·de·texte»). Dans la tradition manuscrite occidentale ancienne comme dans l'épigraphie, il était particulièrement habituel que les mots ne soient pas scindés (par exemple : «Ceciestunexempledetexte»).

L'espace est aussi utilisée en langue française comme séparateur de milliers quand on écrit les nombres en chiffres. C'est une espace fine insécable qui est utilisée dans ce cas.

Valeur

La valeur de l'espace-mot des polices numériques est le plus souvent conçue par les créateurs de caractères, soit équivalente à la moitié de la valeur de chasse d'un chiffre tabulaire, dessiné sur un demi-cadratin.

Variations

On appelle espaces à valeur fixe celles qui sont toujours insécables. Elles se divisent ainsi :

Typographie informatique

Sur un clavier informatique, la touche permettant d'insérer une espace est la barre d'espace.

L'espace fine qui est requise en imprimerie entre une lettre et une ponctuation haute (; :!?«») n'était pas facilement accessible aux débuts de l'informatique. Les différentes régions de la francophonie n'y ont pas remédié de la même manière[5] :

Grâce à l'utilisation d'Unicode, l'espace fine est désormais accessible dans l'ensemble des logiciels qui utilisent un encodage basé sur les fonctionnalités étendues d'Unicode (par exemple l'encodage UTF-8 créé en 1996). Voir la section «Saisie de l'espace insécable dans les logiciels de PAO» de l'article «espace insécable»

La typographie informatique (photocomposition, PAO) et les logiciels de traitement de texte définissent l'espace insécable, qui permet d'éviter le renvoi maladroit en début ou en fin de ligne d'éléments scindés par une espace mais qui ne doivent pas être disjoints par un retour à la ligne (ponctuations hautes, nombres composés : 10 000, abréviations d'appellatifs suivies d'un nom : M. , Me, etc. ). Cette espace n'existe pas dans l'imprimerie mécanique manuelle : le texte n'étant pas tapé au kilomètre mais composé ligne par ligne, il n'y a aucune raison d'empêcher un renvoi malencontreux.

Langage HTML

Il existe plusieurs manières d'afficher une espace en langage de balisage d'hypertexte HTML :

Ces caractères sont bien gérés par le navigateur Firefox 3, moins bien par Internet Explorer 8 (surtout l'espace fine insécable) [6].

Voir aussi

Références

  1. En typographie «espace» est un nom féminin, Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale, Imprimerie nationale, 2002 ; réédition octobre 2007 (ISBN 978-2-7433-0482-9) , p.  148-149.
  2. Le Petit Larousse 2009, éd. Larousse, Paris (ISBN 978-2-03-584070-7) p.  385.
  3. Définitions lexicographiques et étymologiques de «Espace» (sens 1) du CNRTL.
  4. Définitions lexicographiques et étymologiques de «Espace» (sens 2) du CNRTL.
  5. Signes de ponctuation haute : ; ! ? "», dans Points de langue no 13, 28 janvier 2003, sur druide. com.
  6. page de test : http ://dakeo. xlphp. net/espaces/

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : espace - point - typographie - caractère - mots - insécable - cadratin - fine - lettre - numériques - ligne - ponctuation - valeur - symbole - sens - féminin - quelquefois - unicode - barre - typographique - paragraphe - avance - chiffres - désormais - informatique - imprimerie -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Espace_typographique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu