Pile à maillets

La technique utilisée pour la fabrication manuelle du papier dans les quelques moulins qui fonctionnent toujours en France, comme le moulin Richard de Bas à Ambert dans le Puy-de-Dôme, sert à se faire une idée de la façon dont on procédait.



Catégories :

Industrie papetière - Papier - Matériel d'écriture - Archéologie industrielle

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... De la fibre à la pâte à papier, 2000 ans d'évolutions - Naissance du papier.... En 1184, Fès au Maroc compte plus de 400 moulins à papier.... Piles à maillets au 18e siècle (Encyclopédie Diderot)... (source : cerig.efpg.inpg)
  • Les chiffons sont positionnés dans les piles (auges de granit) remplies d'eau où battent les maillets qui martèlent le creux de pile. Ils y sont déchiquetés et ... (source : moulin-de-la-see)
  • Une fois transformés en morceaux de 5 cm de longueur à peu près, les chiffons sont versés sous les piles à maillets qui les battent en cadence dans un vacarme... (source : lespetitspapiers.ifrance)

La technique utilisée pour la fabrication manuelle du papier dans les quelques moulins qui fonctionnent toujours en France, comme le moulin Richard de Bas à Ambert dans le Puy-de-Dôme, sert à se faire une idée de la façon dont on procédait. Elle est restée particulièrement proche des méthodes d'origine pour ce qui est de la fabrication des feuilles de papier. Un seul moulin aujourd'hui en Occident respecte entièrement le processus : Chiffons anciens de récupération de lin et de chanvre (le coton n'apparait que dans le premiers tiers du XIX° et toujours de façon particulièrement minime) dilacérés et fermentés puis battus en pile à maillets. (il s'agit du Moulin du Verger de Puymoyen voir "moulinduverger. com")

Jadis, on utilisait des chiffons de récupération provenant de linges usagés. Le chiffon doit être entreposé humide dans un local clos où on le laisse fermenter naturellement pendant quelques semaines pour favoriser les opérations de défibration.

La pile à maillet permettant de défibrer le chiffon.

Après pourrissement, la toile de lin et de chanvre est découpée en fines lamelles et introduite avec de l'eau dans des cuves creusées dans d'énormes poutres.

De gros maillets en bois garnis de clous tranchants et actionnés par la force motrice de la roue du moulin à eau retombent à intervalles réguliers sur le chiffon pour le diminuer en fibres.

L'opération peut durer quarante heures et sert à défiler le chiffon et de séparer les fibres qui forment les fils pour former la pâte, sans raccourcir les fibres, car la longueur des fibres de lin et de chanvre confère au papier ainsi fabriqué une qualité principale.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : chiffons - moulins - fibres - papier - lin - chanvre - maillets - fabrication - toujours - sert - façon - particulièrement - récupération - pile - opérations - eau -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_%C3%A0_maillets.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu