Sumi

L'encre respectant les traditions utilisée en calligraphie japonaise est nommée Sumi.



Catégories :

Matériel de peinture - Matériel d'écriture

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... L'encre utilisée en calligraphie " sumi" est obtenue en mélangeant de la suie générée par du bois avec de la colle d'origine animale.... (source : blog.de-novion)

L'encre respectant les traditions utilisée en calligraphie japonaise est nommée Sumi (aussi Sumi-e ?).

Il s'agit, comme en Chine et en Corée, d'une encre de Chine confectionnée à partir de suie (susu) et de colle (nikawa ?) animale se présentant sous forme solide, généralement sous forme de bâton, qu'on frotte sur une pierre à encre avec légèrement d'eau.

L'encre chinoise confectionnée à l'ancienne est plus condensée et plus tendre que l'encre japonaise. L'encre japonaise résiste mieux à l'étirement des tracés.

Habituellement, la suie peut être de la suie de pin (shôen-boku) ou de la suie d'huile végétale (yuen-boku).

Actuellement la suie de pin pure est rare, elle est le plus souvent mêlée à d'autres matières chimiques, tel que l'anthracène, offrant des nuances quasiment semblables. Les encres industrielles n'offrent pas la même finesse et elles sont le plus souvent moins résistantes à l'eau, au temps et au marouflage.

L'encre respectant les traditions continue de vivre après sa période de fabrication. Les meilleurs magasins la conservent plusieurs années avant de la vendre ; avec l'âge elle développe de plus subtiles nuances. Les encres dites «agées» (ko-boku ??) ont de 50 à 60 ans ; au delà de 100 ans elles deviennent des objets de collection. Cependant, une fois fixées sur le papier, elles échappent à l'emprise du temps.

Utilisation et entretien

Verser légèrement d'eau sur la colline de la pierre à encre, tenir le bâton incliné vers soi ou droit et le frotter doucement sur la colline en utilisant un mouvement circulaire jusqu'à ce que l'encre atteigne une certaine épaisseur. Verser cette encre épaissie dans la mer de la pierre à encre. Le temps de préparation de l'encre prendra au moins quinze minutes pour une initiation et plus pour des dessins de taille plus importante. L'encre atteint une qualité optimale une heure après avoir été préparée.

Le bâton doit être rangé et en particulier ne doit pas être reposé sur la pierre quand il ne sert pas ; il risquerait de coller et d'abimer, voir de casser, la pierre.

Après utilisation d'un bâton d'encre, il faut l'essuyer et le ranger dans son papier et sa boîte d'origine en paulownia à l'abri du soleil et de l'humidité. Il ne faut pas qu'il soit enveloppé dans un emballage plastique.

Voir aussi

Liens externes

En français

Références

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : encre - japonaise - suie - pierre - bâton - calligraphie - sumi - eau - boku - temps - respectant - traditions - chine - confectionnée - forme - légèrement - pin - nuances - papier - utilisation -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Sumi.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu